Grand Sudbury, le 14 avril – Le Conseil des gouverneurs de l’Université Laurentienne de Sudbury et ses deux plus importants partenaires syndicaux ont ratifié les modalités de la convention collective de cinq ans avec l’Association des professeurs de l’Université Laurentienne (APPUL), soit jusqu’au 30 juin 2025, et les modifications apportées à la convention collective existante du Syndicat des employé(e)s de l’Université Laurentienne (SEUL), à laquelle il reste encore trois ans.

Contexte
Le 1er février, sous la direction du Conseil des gouverneurs, l’Université Laurentienne a entamé une procédure en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC) afin de permettre à l’Université de se restructurer sur les plans financier et opérationnel tout en continuant de fonctionner à tous les égards.

Un important effort a été demandé à l’APPUL et au SEUL afin de permettre à l’Université de réaliser d’importantes économies, ponctuelles et dans la durée, et à se restructurer en vue de devenir un établissement financièrement viable. Ces ententes ont été conclues dans le cadre du processus de médiation supervisé par la Cour supérieure de justice de l’Ontario, sous l’égide du juge Sean Dunphy qui a été nommé par ordonnance de la Cour le 5 février 2021. Les ententes conclues avec les plus importants partenaires syndicaux de l’Université Laurentienne témoignent de l’engagement et du sacrifice extraordinaires de tous les professeurs et employés qui souhaitent assurer l’avenir de l’Université. Tous les employés, y compris ceux qui ne sont pas syndiqués, les employés administratifs, les cadres supérieurs désignés, de même que le président et le vice-président, voient leur salaire et leurs avantages sociaux réduits.