La nomination d’un agent en chef de la restructuration (ACR) représente la première étape de l’examen opérationnel et de la gouvernance.

21 mai 2021 – Dans le cadre de la prochaine étape du processus lié à la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC), le recteur et vice-chancelier, M. Robert Haché, a déposé aujourd’hui un affidavit demandant au tribunal de nommer un agent en chef de la restructuration (ACR). Le lien avec la proposition présentée par la Laurentienne se trouve ici (seulement en anglais). L’ACR sera une partie indépendante nommée par le tribunal pour un certain nombre de mois afin d’aider la Laurentienne à se restructurer et de superviser un examen de la gouvernance qui était une condition de l’entente conclue par l’Université Laurentienne et l’Association des professeurs de l’Université Laurentienne dans le cadre du processus de la LACC. M. Lou Pagnutti, un cadre supérieur hautement respecté, possédant une vaste expérience dans la gestion et la supervision de fonctions opérationnelles dans un environnement opérationnel complexe, est proposé pour ce rôle.

« Nous considérons la nomination de l’ACR comme une étape importante de l’examen et de la mise en œuvre de pratiques exemplaires touchant la gouvernance et les politiques internes de la Laurentienne, a dit M. Haché. Il sera en mesure de fournir une expertise indépendante pour accélérer et faciliter la restructuration opérationnelle, et participera à l’examen de la gouvernance que nous nous sommes engagés à entreprendre. »

Il est question que l’ACR participe à des discussions avec de nombreuses parties concernées, entre autres, des partenaires syndicaux, des représentants des communautés autochtones et francophones, les gouvernements provincial et fédéral et différents ministère provinciaux et fédéraux, des prêteurs, la Ville de Sudbury et la communauté sudburoise en général, des bienfaiteurs, des diplômés et des organismes subventionnaires de la recherche. Et « Nous allons de l’avant avec des plans pour la réussite à court et à long terme de l’Université, a ajouté M. Haché. La nomination de M. Lou Pagnutti à cette fonction indépendante est une étape importante dans ce processus. »

L’ACR proposé vient de Sudbury et est titulaire d’un baccalauréat spécialisé en commerce qu’il a obtenu à l’Université Laurentienne en 1981. M. Pagnutti a passé la majeure partie de sa carrière chez Ernst & Young, notamment comme membre du Comité exécutif mondial où il supervisait toutes les fonctions opérationnelles dans le monde.